Peut-on assurer un vieux chat ? Quel est l’âge idéal pour assurer son chat ?

Lorsqu’un chat atteint un certain âge où il est considéré comme « vieux », la plupart des assureurs refusent de le prendre en charge, car les risques d’apparition de maladies ou d’accident sont trop élevés. Pour autant, tout n’est pas peine perdue. Il reste possible de trouver une assurance santé pour son animal de compagnie. Par contre, il faudra y mettre le prix. Explications.

La vieillesse chez le chat

Une fois l’âge installé, il perd en vivacité, se montre plus flemmard et moins curieux. Un chat qui vieillit dévoile toutes sortes de nouveaux comportements. Fini le temps où il n’arrêtait pas de jouer. Désormais, il a du mal à s’adapter au changement et devient un brin plus calme. Les spécialistes estiment qu’un félin est dit « senior », lorsqu’il atteint les 7 à 10 ans, correspondant en âge humain à 40 à 50 ans. Mais à ce stade, il a encore de longs jours devant lui. Pas de panique. Les statistiques révèlent que 18% des chats domestiques vivent jusqu’à 16 ans voire 20 ans pour les plus coriaces d’entre eux. Le secret ? D’abord une alimentation saine et équilibrée adaptée à l’âge, aux exercices physiques et à la santé de l’animal. Le suivi vétérinaire joue aussi énormément sur sa bonne santé. L’idéal est de réaliser un bilan au moins tous les ans pour s’assurer que tout va bien. Cela permettra de détecter les éventuelles maladies qui pourront être soignées à temps. Autre chose : il est toujours préférable de stériliser votre chat, femelle ou mâle. Grâce à cet acte, un mâle vit deux ans de plus et une femelle, six mois de plus. La stérilisation évite l’apparition de tumeurs mammaires et d’infections utérines. Quant à la castration, il réduit les risques de bagarres et de fugues.

Peut-on lui trouver une assurance malgré tout ?

Pour pouvoir offrir les meilleurs soins vétérinaires à votre animal de compagnie, souscrivez à une assurance santé. Cette démarche facilite la gestion de votre budget, car vous serez remboursé sur les dépenses en frais vétérinaires de Félix à hauteur de 50 à 100% selon la formule choisie. Il est conseillé de le faire à partir du troisième mois de votre chat. Le fait est qu’assurer un chat adulte est relativement plus complexe. Pire, s’il est vieux, la démarche sera encore plus dure. Les assureurs sont frileux à l’idée de prendre en charge ces animaux, car ils estiment qu’avec l’âge, les risques de maladies sont plus accrus. Votre chat peut se faire alors refuser s’il a 8 ans et plus.

Néanmoins, rien ne vous coûte de tenter votre chance. Il se peut que vous tombiez sur une mutuelle consentant à couvrir votre matou. Cela est possible si vous arrivez à mettre la main sur une assurance chat sans limites d’âge. En acceptant votre dossier, l’assureur en contrepartie vous fera payer une prime plus élevée que la moyenne. Avant de signer, passer au crible les garanties qui vous sont offertes. Chutes, accidents, diabètes, calculs rénaux… demandez à ce que la prise en charge soit la plus étendue possible et qu’elle corresponde bien à vos attentes et aux besoins de votre animal.

Partagez votre expérience !