Assurance Chartreux

Majestueux et énigmatique, inratable sous sa robe gris bleu, le Chartreux a de quoi tourner la tête aux adeptes de chats singuliers. Celui qui se fait également appeler le chat maltais attire les suffrages tant par la beauté de sa fourrure dense que par l’intensité de son caractère mêlant vivacité et douceur. Les maîtres qui tiennent à en profiter longtemps ont tout intérêt à suivre de près la santé de ce matou, un peu fragile de l’appareil urinaire. La souscription d’une assurance solide fera, conséquemment, partie des budgets d’entretien à prévoir.

Comparateur Assurance Chartreux
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Le Chartreux, chat chouchou des Français

Ses yeux safranés, dont la teinte réelle varie du cuivre à l’or, portent un regard d’une intensité telle que peu de personnes y résistent. Le Chartreux est particulièrement apprécié dans les ménages français – c’est la cinquième race la plus adoptée – un état sans doute à mettre sur une croyance très ancrée que le matou a vu le jour sur leur territoire. Plus concrètement, le Chartreux a atterri en Occident du temps des Croisades, ramené sur les bateaux commerciaux depuis l’Iran ou la Turquie. L’animal se reconnaît à la densité de son pelage dont la teinte anthracite tirant sur le bleu constitue une marque de fabrique. La teinte grise est également retrouvée au niveau des coussinets et de la truffe. Sous sa fourrure dense, le Chartreux déploie un corps à la musculature développée. Ses fortes ossatures confèrent à l’animal une robustesse, qui renforce son port majestueux.

Le cou large se prolonge par des bajoues très marquées chez les mâles. Bien que doté d’un sacré tempérament, ce félin sait faire montre d’une grande douceur et peut même passer pour le champion des câlins quand il le souhaite. Concernant cet aspect de la relation, les maîtres feraient mieux de comprendre les règles du jeu : c’est au feeling du matou et non, l’inverse. S’il considère que l’heure n’est pas aux effusions de tendresse, inutile de seulement tenter de le prendre sur vos genoux. Il pourrait sortir ses griffes. Cette forme d’indépendance très marquée peut compromettre la réussite de la socialisation avec les enfants, alors même que ce chat ne voit aucun problème à partager les attentions avec un autre animal. Dans ses meilleurs jours, le Chartreux reste un compagnon affable et joueur.

Le Chartreux, un appareil urinaire fragile

La belle constitution du Chartreux en fait un chat à la santé généralement satisfaisante. L’appareil urinaire constitue son seul véritable talon d’Achille : les reins sont fortement prédisposés à développer des calculs. Si la mesure préventive est relativement facile à mettre en place – sélection de croquettes de qualité, de l’eau en quantité suffisante pour diluer l’urine – une maladie déclarée requiert un protocole de soins assez délicat. Notez que les femelles et les animaux stérilisés sont plus exposés. Une difficulté à uriner, un ventre globuleux et une dégradation subite de l’état général doivent éveiller la vigilance du propriétaire. Une consultation en urgence s’impose si le dernier signe devait se déclarer, car seul un débouchage de l’urètre peut soulager et sauver l’animal.

Diagnostiquée à un stade précoce, cette maladie peut faire l’objet d’un protocole médical, mais les cas répétitifs requièrent une intervention chirurgicale. Par ailleurs, il est utile de connaître le groupe sanguin de votre Chartreux, pour éventuellement prendre des dispositions concernant une maladie héréditaire désignée par le sigle INF. Le groupe sanguin B présente effectivement plus de risque de développer cette isoérythrolyse néonatale féline. Comme l’indique son nom, la pathologie se manifeste dès les premiers jours de la vie des chatons, se mettant en place après l’ingestion du lait de la mère à groupe sanguin incompatible. Certains chatons ne vont pas survivre plus de 72 heures. Ceux qui ont pu être précocement séparés de leur mère pourront vivre, mais il faudra garder un œil sur leur santé. Éventuellement, le vétérinaire peut envisager une transfusion sanguine dans le but d’induire la production d’anticorps spécifiques.

Une assurance santé fortement recommandée pour le Chartreux

La spécificité de prise en charge de certaines maladies, que le Chartreux peut développer, impose que le maître soit paré pour y faire face financièrement. La souscription d’une assurance médicale efficace constitue un moyen sûr de supporter toutes les charges. Selon le prestataire et la formule de couverture que le maître souscrit, les frais vétérinaires de l’animal seront remboursés à hauteur de 50, 80 ou 100 %. Ces pourcentages de remboursement s’appliquent à des dépenses liées aux soins et médications, aux consultations vétérinaires, ainsi qu’aux examens complémentaires, analyses de sang ou hospitalisations. Votre contrat spécifie également des actes particuliers, qui ne peuvent être pris en charge qu’une seule fois dans la vie de votre Chartreux.

C’est, par exemple, le cas de la césarienne pour laquelle un montant de remboursement fixe est appliqué. Tenez bien compte des conditions qu’applique votre assureur pour ce qui est de la prise en charge des actes prophylactiques comme la pose de collier antiparasitaire, la vermifugation ou la désensibilisation. Soyez également parfaitement éclairé quant au plafond des dépenses annuelles pouvant faire l’objet de remboursement. Quelques garanties supplémentaires, comme l’indemnisation du décès de l’animal, peuvent être rattachées au contrat d’assurance principal. Le montant de la franchise s’en trouvera, bien entendu, revu à la hausse.